30 Septembre 2014

Exemple de Résultats

Des orbites (altitudes et inclinaisons) variées permettent de tracer les flux de rayonnement en différents endroits des ceintures de radiation et donnent des points d'entrée pour la vérification et les simulations sur ordinateur modèles.

Modele

Les missions d'inclinaison élevée permettent de croiser toutes les lignes du champ magnétique. Considérant que seule l'intensité du flux change le long de ces lignes de champ, les variations du flux (F/F) peuvent être considérées comme identiques pour une valeur de L donné (rayon terrestre). Des représentations dans l'espace normé en valeurs de L peuvent être employées pour visualiser la dynamique de la région entière de chaque ceinture.

Variations du flux

En effet, les ceintures de radiation de notre planète sont des structures dynamiques. Les variations de flux sont liées à l'injection de particules pendant les éruptions solaires et leur transport dans la magnétosphère lors, par exemple, d'orages magnétiques.

Des missions à divers moment du cycle solaire permettent d'étudier la modulation de 11 ans des flux et d'observer les effets des événements solaires sur la dynamique des flux (éruptions solaires, orages magnétiques). Les événements solaires ont lieu principalement pendant le maximum solaire mais peuvent également se produire pendant le minimum solaire. Des événements d'intensité très élevée peuvent apparaître à la fin des périodes maximum solaires.

L'animation ci-dessous obtenues avec les détecteurs de ICARE/SAC-C présentes les effets en orbite polaire des événements solaires d'avril 2001.

Animation des effets en orbite polaire des evenements solaires d'avril 2001