30 Septembre 2014

Mesure des spectres

Les détecteurs de particules utilisés sont des détecteurs à barrière de surface en silicium complètement désertés (diodes polarisées en inverse).

Lors de leur passage au travers du détecteur, les particules ionisantes créent une impulsion de courant dont l'intégrale est proportionnelle à l'énergie déposée par la particule dans la diode. Cette impulsion est intégrée par un préamplificateur de charge, puis amplifiée, mise en forme et convertie à l'aide d'un convertisseur analogique/numérique en 128 ou 256 canaux.

On crée donc, sur une durée d'accumulation programmable, un histogramme représentant le nombre de coups mesurés par canal de dépôt d'énergie. Les diodes utilisées sont d'épaisseurs diverses (~ 500 µm), utilisées en détection simple ou en coïncidence, et les chaînes d'acquisition sont réglées de façon à pouvoir distinguer électrons et protons de moyenne et haute énergie.

Principe de mesure et de stockage de l'energie des particules comptabilisees
Principe de mesure et de stockage de l'énergie des particules comptabilisées

Les têtes de détection sont orientées dans la même direction que le Module EXPERIENCE. Elles sont situées à l'extérieur de l'instrument et peuvent être enlevées ou changées facilement.