Jason 1 et 2

Initiée par le CNES et la NASA, la mission JASON a pour objectif principal de mesurer en temps réel la hauteur de la surface des océans et la vitesse du vent de surface, afin de surveiller et de prédire l’évolution des océans. Les satellites Jason-1 et Jason-2, respectivement lancés en 2001 et 2008, ont déjà collecté de très nombreuses informations. Un troisième satellite, Jason-3, les rejoindra en juillet 2015.

JASON est une famille de satellites constituée de deux satellites déjà lancés (Jason-1 et Jason-2, respectivement en 2001 et 2008), et d’un troisième satellite dont le lancement est prévu pour juillet 2015. La mission de ces satellites ? Mesurer en temps réel le niveau des océans, la hauteur des vagues et la vitesse du vent.

Des données qui, une fois recueillies et traitées par le segment sol SALP (Système d'Altimétrie et de Localisation Précise) du CNES, permettent d’effectuer une surveillance des océans en temps réel, de produire des bulletins de météorologie marine, ou encore de dresser des cartes d'aide à la navigation. Ces mesures permettent aussi aux climatologues d’enrichir leurs connaissances sur le fonctionnement de la machine climatique, dont on sait qu’elle est fortement influencée par les océans.

Le CNES, qui assure la maîtrise d’ouvrage satellite et système de la mission, est très fortement impliqué dans le développement des satellites JASON. En effet, l'agence française fournit la plateforme des satellites, dont la construction est assurée par Thales Alenia Space.

Le CNES assure également le développement de deux des instruments embarqués à bord des satellites JASON : l’altimètre Poséidon et le récepteur Doris. Initiée par le CNES et la NASA, la mission JASON compte à l’heure actuelle deux partenaires supplémentaires : EUMETSAT (European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites) et la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration). Notons enfin que la communauté scientifique utilisatrice des missions JASON est rassemblée au sein de l’OSTST (Ocean Surface Topography Science Team), un groupement international qui rassemble 80 équipes en France et dans le monde.